Pour Demain

Bilan de l'opération de réhabilitation

5 ans après le début du projet (dont 1 an d’étude et conception, 3 ans de travaux et 1 an de fonctionnement), Rupella Réha a permis de :

  • Démontrer la faisabilité technico-économique de ces opérations de réhabilitation à haute performance énergétique pour les Organismes de logements sociaux afin de les répliquer,  sur leur parc de logements sociaux;
  • Optimiser le processus de rénovation en milieu habité, de façon à impliquer fortement l’ensemble des intervenants et à favoriser le comportement vertueux des intervenants et des occupants afin de réduire les gênes et les nuisances;
  • Rechercher des solutions globales maîtrisées et suivies, afin d’assurer leur reproductibilité et d’empêcher un éventuel effet rebond.

De plus, les caractéristiques différentes des trois bâtiments démonstrateurs ont permis d’expérimenter un large panel de technologies ou solutions techniques et de production et de stockage d’énergie (systèmes innovants de ventilation, isolation intérieure et extérieure, etc…).

 

Et maintenant

Rupella Réha entre désormais dans sa troisième et dernière phase basée sur l’évaluation des performances énergétiques des bâtiments après travaux.

D’autre part, cette phase aura pour objectif de poursuivre l’action d’accompagnement des locataires sur les questions liées à la transition énergétique.

Instrumentation et évaluation des performances

La fin des travaux et la livraison des bâtiments ouvrent une période de suivi et d’analyse d’un an et demi qui a nécessité la création de schémas d’instrumentation personnalisés par bâtiment mais élaborés de façon transversale.

Objectifs de la phase d’instrumentation :

  • Evaluer au mieux le comportement réel des bâtiments (ex : consommations);
  • Mesurer in situ le comportement des innovations industrielles (ex : fenêtre ENR, caisson AVEN’AIR);
  • Imaginer de nouvelles méthodologies de suivi ( ex : relevée de consommation par relevé de température);
  • Remonter les données propres au logement pour caractériser le confort des résidents (température, humidité…);
  • Centraliser les informations dans un même environnement de suivi;
  • Travailler selon des protocoles ouverts, évolutifs et réplicables.

Repenser l’accompagnement des habitants

Afin de capitaliser sur la méthode le dialogue instaurée pendant le projet Rupella Réha,  l’Office Public de l’Habitat met en place des outils pour accompagner les habitants dans la mise en place d’une stratégie énergétique  :

  • Réalisation d’une enquête menée par RCP après les travaux illustrant l’impact positif du projet Rupela Réha et identifiant des pistes d’amélioration à envisager pour la suite (résultat de l’enquête);

     

  •  Etude de la charge énergétique des locataires au-delà des consommations réglementaires pour y intégrer également les consommations spécifiques;

     

  • Sensibilisation des résidents à la problématique de la Qualité de l’Air Intérieur;

     

  •  Développement de YEL’HOME, une interface numérique sur tablettes qui permet la diffusion d’informations auprès des résidents (conseils d’entretien des logements, suivi des consommations…);

     

  • Déploiement d’ambassadeurs de l’habitat pour comprendre les habitudes des locataires et travailler sur de nouvelles approches d’accompagnement.